assainissement
Travaux de rénovation

Comment choisir sa micro-station d’assainissement ?

Il faut recourir à une micro station d’assainissement si vous ne disposez pas d’un raccordement au tout-à-l’égout pour le traitement de vos eaux usées. Puisque celle-ci est aujourd’hui disponible en divers modèles, un choix s’impose si vous envisagez de vous envisagez de vous en procurer. Découvrez comment bien choisir votre micro station d’assainissement.

Que choisir entre une micro-station à culture libre et fixe ?

On entend d’abord par micro station d assainissement des équipements tout-en-un qui servent à assainir les eaux usées domestiques. Cet assainissement se fait par le biais des bactéries épuratrices, dont le rôle consiste à absorber les pollutions présentes dans les eaux à traiter.

La micro station d’épuration se décline dans deux types :

  • La micro-station à culture libre, consistant à oxygéner d’une manière forcée les effluents afin de permettre le développement rapide des bactéries aérobies. Ces micro-organismes vont se nourrir des pollutions ;
  • La micro-station à boues activées, se servant des médias filtrants sur lesquels les bactéries se prolifèrent.

La micro-station à culture libre convient plus particulièrement aux maisons dont le nombre des occupants fait l’objet d’une variation importante au fil du temps. La seconde solution quant à elle est préconisée pour les habitations où le nombre d’occupants est susceptible de fluctuer.

Quelle capacité de micro station d’assainissement choisir ?

La capacité d’une micro station d’assainissement se détermine selon l’Equivalent-Habitant ou EH du logement. Il s’agit en effet d’une unité de mesure d’une grande importante en matière d’assainissement non collectif ou individuel. L’Equivalent-Habitant permet de déterminer la capacité de la micro station ou plus précisément la taille du décanteur.

L’Equivalent-Habitant se détermine selon l’équivalence « 1 Equivalent-Habitant = 1 pièce principale ». Ce qui signifie que pour calculer le volume de la micro station, il suffit de compter le nombre des pièces principales de la maison. On entend par pièce principale, selon les réglementations en vigueur, toute une unité conçue pour le séjour ou le sommeil, doté au moins d’une hauteur sous plafond de 2.30m, d’une surface de 7m² et d’une fenêtre.

Le calcul de la capacité du décanteur (appelé également cuve) ne doit pas être négligé puisque le fonctionnement de la station d’épuration ainsi que la fréquence des vidanges en dépendent.

Quels sont les autres éléments à prendre en compte pour choisir sa micro-station d’épuration ?

Outre le type de la micro-station et la capacité de sa cuve, il existe d’autres éléments qui méritent une attention particulière pour bien choisir un tel système d’assainissement. On cite par exemple le niveau de nuisances sonores du moteur du compresseur. Celui-ci est exprimé en décibel. Ce critère est notamment important si les installations se trouvent tout près de votre maison. Ne négligez pas également la performance ainsi que la consommation électrique de la micro-station d’assainissement. Ainsi, elle doit être performante, sans consommer plus d’électricité pour la mise en marche du système d’oxygénation. Pour adapter la micro station d’assainissement à vos réels besoins, il est plus judicieux de faire intervenir un professionnel dans le domaine.